Le confinement et l'état d'urgence sanitaire créent des répercussions aussi bien sur le plan humain, économique que d'un point de vue de la sécurité informatique. Une profonde mutation auxquelles les DSI n'échappent pas : 62% des Français voudront faire plus de télétravail après le confinement. Près d’1 Français sur 2 (45%) redoute que son employeur s’y oppose par culture du présentéisme (43%) ou manque de confiance (17%)

Les principes structurants du télétravail :

  • Le coût du télétravail avec la mise en place du flexoffice (impacts locatifs, sur le temps de transport, …), le calcul et le suivi des ROI, le contrôle des dépenses de fonctionnement ;
  • Les impacts sur la transformation technologique : infrastructure, gestion des identités et des accès, gestion des devices, sécurité, réseaux, plan de développement des usages, virtualisation du poste de travail, services cloud, consommation des services utilisateurs IT, adaptation du modèle de service, etc. ;
  • L’accompagnement pour plus d’engagement collaborateurs et une approche de la conduite du changement orientée cas d’usage et mise en place de nouveaux modes de management.

Les quatre gains de productivité identifiés :

  1. Amélioration des conditions de travail ;
  2. Rebond de la motivation ;
  3. Baisse des arrêts maladie, absentéisme ;
  4. Optimisation des coûts immobiliers et des coûts de structures. Nos missions en cours démontrent que ce levier contribue à une baisse des SG&A de 2% en moyenne.

TNP a constitué depuis plusieurs années des outils d'aide à la décision du déploiement du télétravail dans un objectif de maîtrise des frais généraux. 

 

Nous vous accompagnons dans vos projets de généralisation du télétravail sur les axes technologiques et adoption de nouveaux modes de fonctionnement, dans une finalité qui est la réduction des coûts et la préservation du capital humain.

Thierry Cartalas
Thierry CARTALAS
Partner, TNP