techforgrowth

Mettre les technologies au service du développement humain et de la prospérité économique des pays émergents

Benoit RANINI, président et cofondateur de TNP Consultants, cabinet de conseil, et Olivier MIDIERE, ancien Ambassadeur du numérique du MEDEF, ont tous deux acquis une certitude dans le cadre de leurs parcours internationaux respectifs : avec la révolution numérique, les batailles d’influence, notamment dans les pays émergents, se jouent aujourd’hui essentiellement dans le cyberespace.

Ainsi, selon eux, deux visions dominantes tentent actuellement d’imposer leur modèle d’influence au reste du monde : d’abord celle incarnée par les grands groupes technologiques, notamment américains, fondée sur une approche monopolistique et financière de la technologie. Et, d’autre part, celle incarnée par les « Etats technologiques » notamment asiatiques, fondée sur une approche idéologique et politique de la technologie. Entre ces deux visions, la France et l’Europe n’ont à ce jour aucune alternative crédible à proposer au pays du Sud et restent donc les grands absents de la bataille d’influence en cours.

Or ces deux grands modèles qui ne font que renforcer une mondialisation fondée sur l’exploitation des ressources locales – notamment les données des citoyens, des entreprises et des Etats - sans aucun partage de valeur avec les pays concernés, ne sont pas tenables à terme. 

Car la mondialisation est en train de changer. D’ici 2050, nous allons collectivement devoir nourrir, transporter, soigner, loger, protéger, éduquer, chauffer, éclairer … bref, faire entrer dans une zone de confort 10 milliards d’êtres humains dont 7,5 principalement regroupés dans les pays du Sud, avec moins de ressources naturelles, moins de matières premières et moins de consommation énergétique. Il nous faut donc impérativement imaginer et déployer une troisième voie, incarnée par le « soft power » français, c’est-à-dire par notre capacité à accompagner l’innovation locale et la production d’idées et de normes non seulement dans le champ économique, social et culturel, mais également, désormais, dans le champ technologique. 

C'est pour répondre à ces grands défis que Benoit Ranini et Olivier Midière ont décidé de créer TechFroGrowth Foundation, un fonds de dotation qui souhaite aujourd’hui contribuer à bâtir un monde plus intelligent, c’est-à-dire faire plus et mieux avec moins, et ce principalement grâce au numérique, en proposant une « troisième voie » fondée sur une vision entrepreneuriale, sociale et durable de la technologie en favorisant l'émergence d'un écosystème d'entrepreneurs et de startups à fort impact social autour de l'agriculture, de l'éducation, de la santé, des infrastructures et de la sécurité principalement en Asie du Sud-Est, en Afrique et en Inde. 
 

#Le positionnement

T4GF intervient exclusivement auprès des ONG, fondations et bailleurs de Fonds des régions cibles en leur apportant du conseil stratégique, de l’ingénierie technique et opérationnelle, du déploiement de technologie et du financement.
 

#Les quatre missions principales

TechForGrowth Foundation se donne ainsi pour mission d’apporter aux ONG, fondations et bailleurs de fonds des régions cibles les solutions technologiques, financières et humaines qui leur garantiront à la fois :

1/ Leur indépendance technologique : contournement des monopoles technologiques par la création d’algorithmes, de plateformes et de solutions en open source et/ou en co-développement avec l’écosystème Tech local

2/ Leur prospérité économique : développement de solutions intelligentes inclusives et participatives autour de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, des infrastructures et de la sécurité répondant aux besoins des 4 milliards de pauvres vivant avec moins de 2,5 dollars par jour dans les régions cibles

3/ Leur efficacité opérationnelle : optimiser leurs organisations, mieux déployer leurs programmes d’actions et/ou atteindre plus rapidement leurs objectifs et KPIs économiques, sociaux, culturels et/ou environnementaux 

4/ Leur développement entrepreneurial : favoriser l’émergence et le développement d’un écosystème d’entrepreneurs et de start-up à fort impact social et solidaire en s’appuyant sur l’innovation inversée, c’est-à-dire sur des solutions technologiques conçues à partir des besoins des utilisateurs finaux et prenant en compte les contraintes locales.

 

#La méthode

Passer d’une approche « top down » à une approche « bottom up » prenant en compte les contraintes et les besoins locaux, mais aussi valorisant les technologies, les talents et les savoir-faire existants dans chacun de ces pays avec la création d’un véritable écosystème inclusif et participatif localement.

Promouvoir le co-développement par l’innovation inversée* et par l’émergence d’un écosystème d’entrepreneurs et de start-up à fort impact social autour de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, des infrastructures et de la sécurité répondant aux besoins des populations vivant avec moins de 2,5 dollars par jour en Asie du Sud Est, en Afrique et en Inde.

 

#Notre stratégie
 

Socle du partenariat entre les ONG et TechForGrowth Foundation dans chaque pays, la plateforme SIP (Social Impact Platform) est au cœur de la stratégie de développement et du business model à l’international de T4GF. Elle a pour objectif de connecter les populations défavorisées avec les opportunités du marché local. 

C’est à partir de son déploiement dans chaque pays dans lesquels s’implante la Fondation que peuvent être déployés les programmes de T4GF (Hackathon, Coding School, Incubateur, Accélérateur) destinés à favoriser la création d’écosystèmes de start-up à impact social dans les domaines l'agriculture, de l'éducation, de la santé, des infrastructures et de la sécurité.

 

#Le Club des Partenaires

Afin de conforter la structuration, l’accompagnement et la pérennité dans le temps de chaque programme, T4GF a décidé de créer le « Club des Partenaires ».

Véritable accélérateur des projets de TechForGrowth Foundation, « Le Club des Partenaires » fédère les entreprises et les acteurs de l’économie sociale et solidaire (Fondations, ONG, Associations, Fonds de Dotation, Fonds d’investissements à impact social, Bailleurs de fonds…) en France et dans chacun des pays dans lesquels T4GF opère, désireux de s’investir « à la carte » dans un ou plusieurs programmes déployés par T4GF pour contribuer à l’émergence et au développement d’écosystèmes d’entrepreneurs et de start-up à fort impact social et solidaire dans les pays émergents.

Pourquoi être membre du Club des Partenaires ?

  • Pour bénéficier d’une veille internationale autour des actions, initiatives, programmes et opportunités d’engagement à impact social dans les pays émergents.
  • Pour bénéficier d’un accès direct aux institutions, réseaux et acteurs de l’économie sociale et solidaire dans les pays émergents.
  • Pour développer sa marque employeur auprès des jeunes talents en France et à l’international, notamment dans les pays émergents.
  • Pour favoriser l’éclosion de talents numériques qui pourront constituer un réservoir de ressources humaines pour se développer dans les pays émergents.
  • Pour bénéficier d'opportunités d’investissements dans des start-up à impact social dans les pays émergents et constituer des réseaux d’innovation technologique.
  • Pour identifier les opportunités de développement industriels et commerciaux dans ces pays.
  • Pour développer sa présence ou initier une implantation dans les pays émergents grâce à une meilleure connaissance des cultures, des pratiques, des institutions et des réseaux d’influence dans ces pays.